visites guidées privées à séville Mes 5 ovres préférées

Les visites guidées de Séville nous permettent de connaître en profondeur l’art, l’histoire et la culture de cette ville. Et si vous êtes un amateur d’art, vous ne pouvez pas manquer la magnifique collection du Musée des Beaux-Arts. Continuez la lecture..


Quelle est la journée idéale pour visiter le Musée des Beaux-Arts ?

Le musée a de très longues horaires, de 9h30 à 19h30, et il n’est pas trop fréquenté puisque presque tous les visiteurs se concentrent davantage sur des monuments tels que la Cathédrale ou l’Alcazar. Ainsi, n’importe quelle matinée ou après-midi sera parfaite pour se perdre dans ses salles et ses cloîtres. Le quartier est particulièrement animé le dimanche matin lorsqu’un marché d’artistes locaux vend et expose leurs œuvres sur la Plaza del Museo, juste à son entrée. Sous des ficus géants et avec la statue de Murillo qui préside la place, c’est une magnifique introduction à la visite du musée. Nos visites guidées privées de Séville révèlent les secrets de la ville. Allons voir le bâtiment.

Visites guidées de Séville. Mes 5 œuvres préférées du Musée des Beaux-Arts de Séville.

Le bâtiment du Musée,

l’ancien couvent de « la Merced »

C’était un ancien couvent de l’Ordre de la Miséricorde (la « Merced » ou les « Mercedarios » en espagnol). Cet ordre religieux avait été fondé par le catalan Saint Pedro Nolasco et, en plus de la prière, se consacrait au sauvetage des captifs chrétiens capturés par des pirates musulmans en Afrique du Nord, un fait assez courant à partir du XVIe siècle. Les moines ont servi d’intermédiaires dans les négociations.

Le bâtiment d’origine date du XIVe siècle, mais l’aspect actuel provient de certaines réformes du XVIIe siècle de l’architecte Juan de Oviedo. Nous mettons en évidence les trois cloîtres et un escalier monumental en marbre dit impérial car il se ramifie en deux bras. Le cloître principal avec des tuiles originales du XVIIe siècle est une oasis de tranquillité qui nous invite à profiter des meilleures œuvres locales des XVIe au XXe siècles.

Une visite guidée privée de Séville pour le Musée des beaux arts dure environ 1 heure, avec laquelle nous ferons une sélection d’œuvres. Ceci est un aperçu de ce que l’on peut voir dans les visites guidées du musée de Séville.


L’Annonciation d’Alejo Fernandez.

Visites guidées de Séville. Mes 5 œuvres préférées du Musée des Beaux-Arts de Séville.
Saint Gabriel.
Détail de l’Annonciation

C’est une œuvre de petit format. Peint en 1512 par l’artiste allemand Alejo Fernandez, qui s’installe à Séville attiré par la richesse de la ville, et adopte le nom de sa femme. Il est parfois appelé Fernandez Alemán en référence à son lieu d’origine.

Travailler dans le grand travail de la cathédrale avec son frère Jorge. Cet artiste est important puisqu’il introduit à Séville les nouveautés de la Renaissance italienne, qu’il avait étudiées en Italie, ainsi que la préciosité et le goût du détail de l’Europe du Nord.

Dans ce beau tableau qui représente la Vierge Marie et l’ange Saint Gabriel, il met un fond d’architecture typiquement italienne ainsi qu’un goût du détail dans les vêtements de Marie et de l’ange qui nous parlent de l’influence flamande de son auteur.


Saint Jérôme de Torrigiano.

Visites guidées de Séville. Mes 5 œuvres préférées du Musée des Beaux-Arts de Séville.

Une sculpture considérée comme la meilleure existant en Espagne du XVIe siècle. Son auteur, bien qu’il ait travaillé à Séville, est italien. Son nom Pietro Torrigiano qui était un compagnon et rival du grand Michel-Ange. Une anecdote raconte qu’ils ont tous les deux eu une bagarre au cours de laquelle Torrigiano a cassé le nez de MA et pour cette raison, il a dû quitter l’Italie pour fuir la justice. Ce personnage querelleur le fera également passer par la prison de l’Inquisition à Séville, mais il aura le temps de réaliser cette exceptionnelle sculpture en terre cuite qui représente le saint pénitent.

C’est un vieil homme que Torrigiano a sculpté en copiant d’après nature, nous le savons du vieux serviteur d’un marchand qui vivait à Séville. La sculpture peut être vue de tous les points de vue ce qui est une nouveauté. Son réalisme est étonnant, chaque muscle, chaque veine, chaque cheveu est parfaitement représenté dans ce chef-d’œuvre.

Détails que nous verrons dans nos visites guidées privées à Séville.


Santas Justa et Rufina de Murillo.

Visites guidées de Séville. Mes 5 œuvres préférées du Musée des Beaux-Arts de Séville.

Elles étaient de Séville, sœurs, chrétiennes et martyres à l’époque romaine. De plus, ils vivaient de l’autre coté du fleuve de Séville, au quartier Triana où ils se consacraient à la céramique, c’est pourquoi ils portent toujours leurs pots à la main ou dans ce cas à côté de leurs pieds.

Les sœurs ont été canonisées et des siècles plus tard, lors d’un tremblement de terre, les sévillans ont demandé leur protection. Ils affirment que les saints sont descendus du ciel et ont soutenu la Giralda, grâce à laquelle elle est toujours debout. Cette protection du symbole de Séville signifie qu’ils sont toujours représentés par la tour de la cathédrale.

Murillo au XVIIe siècle a fait l’une des plus belles représentations de Justa et Rufina. L’une d’elles nous regarde directement tandis que sa sœur lève les yeux vers le ciel créant une ligne imaginaire entre nous et Dieu.


Saintes martyres de Zurbarán

Visites guidées de Séville. Mes 5 œuvres préférées du Musée des Beaux-Arts de Séville.

Il s’agit d’une série de peintures du peintre baroque Francisco de Zurbarán et de son atelier. Ils passeraient inaperçus sans une visite guidée privée de Séville. Il y a huit peintures, bien qu’à l’origine il y en ait eu plus et elles proviennent de l’hôpital de las Cinco Llagas de Séville. Ce sont des portraits féminins, des saintes et des martyres, chacun porte son nom pour les identifier. L’intérêt est avant tout le détail et le goût avec lequel leurs robes sont peintes.

Ce sont des saintes, mais elles ressemblent à des aristocrates vêtus de soie, de taffetas, de perles et de velours. Une véritable exposition de la mode féminine du 17ème siècle. Ils étaient en effet très populaires et s’exportaient facilement en Amérique latine.

Les peintures sont également connues sous le nom de « portraits divins » et montrent la grande qualité de leur auteur, Zurbarán, lorsqu’il s’agit de représenter des étoffes et des tissus.

Santa Marina, Santa Matilda, Santa Eulalia ou Santa Inés nous accompagnent dans nos visites guidées privées de Séville.


Les « cigarreras » de Gonzalo Bilbao

Nous clôturons la série de nos œuvres préférées du Musée des Beaux-Arts avec une autre peinture « féminine » représentée avec une grande sensibilité par un peintre sévillan du XIXe siècle. Son nom Gonzalo Bilbao, considéré comme le peintre impressionniste de Séville.

Il s’agit d’un tableau grand format qui représente les fabricants de cigares, c’est-à-dire les femmes qui travaillaient à l’usine de tabac de Séville. C’est un intérieur dans lequel la lumière pénètre par les fenêtres circulaires en arrière-plan, éclairant l’espace.

Visites guidées de Séville. Mes 5 œuvres préférées du Musée des Beaux-Arts de Séville.
les « cigarreras » de Séville

Les « cigarreras » fabricants de cigares travaillent joyeusement à rouler les cigares avec le tabac qui venait des colonies américaines et au premier plan on voit une pause dans leur journée. L’une d’elles est accompagnée de son bébé. C’est une vision idéalisée du travail des femmes qui s’est assurément effectué dans des conditions difficiles. Mais Bilbao comme Murillo il y a des siècles, nous montre le côté plus convivial de la vie, des couleurs pastel, des lumières dorées et une atmosphère conviviale dans un tableau de grande qualité qui nous raconte la vie à Séville il y a une centaine d’années.


Vous avez aimé la sélection d’œuvres ? Nous pourrons en voir plus dans les visites guidées privées de Séville. Pour les amateurs d’art, d’histoire et d’architecture, ne manquez pas une visite guidée du Musée des Beaux-Arts de Séville. Vous serez surpris et vous ne serez pas déçu.

Pour en savoir plus consultez la web du musée des beaux arts et ses oeuvres singulières:

http://www.museosdeandalucia.es/web/museodebellasartesdesevilla/obras-singulares